Artiste née en 1964

Dés son plus jeune âge Laurence Gallien, guidée dans son apprentissage par un père photographe amateur, saisissait sans relâche l’univers qui l’entourait avec son appareil argentique. Bien que chevillée au corps, elle n'en fera pas de cette passion, tout de suite une profession. Un cursus en commerce international, les voyages et la peinture viendront enrichir ses expériences artistiques sans lâcher son appareil pour autant. Il aura fallu les encouragements d'amis artistes reconnus pour qu'elle présente en 2012 son travail photographique au Public, puis ouvre sa propre galerie « L’ïlot » à St Jean de Luz en 2017. Ses photographies partent à présent aux quatre coins de la planète.

 

 

"Ce n'est pas le monde que je saisis, c'est le monde qui me ravit."

 

Peindre avec la lumière !

 

Un jour, une amie me dit « Tes photographies, c’est comme si tu les prenais les yeux fermés». Surprise je lui en demande la raison. Elle me répond «Tu prends des photos de choses que nous ne voyons pas ». Oui la photographie est pour moi une révélation; ce n’est pas le monde que je saisis, c’est le monde qui me ravit.

Mon approche photographique est intuitive, émotionnelle, se voulant débarrassée d’une attention trop soutenue à la technique pour faire en sorte que l’objectif devienne un pinceau et la lumière une huile subtile. Toujours centrée sur le thème de l’eau et du ciel (thème développé depuis plus 20 ans), je travaille dans les différentes collections sur les deux outils: le temps et la lumière. Je cherche à les distendre, les étirer, les prolonger, ou bien par la couleur et la matière me rapprocher d’un langage pictural,  et réunir ainsi les univers de la photographie et de la peinture dans une même création. Dans cette approche, en particulier dans la collection Bain de Minuit, entre flou et net,  je tente d’exprimer l’intime et l’ultime de l’instant.

La Galerie -   L'Îlot

         20 rue Garat

        St Jean de Luz

Entre les eaux de l'océan et l'église du Roi Soleil, cet "Îlot" luzien vous accueille depuis 2017 pour une petite halte, un temps de découverte et d'échange.